LE FAUTEUIL

4 04 2008

C’est jeudi prochain 10 Avril que je céderai ma place de président de communauté de commune de Val de tave. Si j’ai rapidement fait le travail de deuil d’une fonction municipale, avec honnêteté abandonner celui de direction de la communauté de commune me laisse un goût d’inachevé: il reste tant à faire. Le sens de l’histoire va dans le sens du regroupement des communes c’était la base de mon combat pour la création de Val de Tave en 2002. Là je peux dire : mission accomplie nous avons réussi à créer un territoire, mais surtout réussi à le faire fonctionner au-delà des clivages politiques et rendre cette entité incontournable.

J’aurais été candidat à ma propre succession mais les électeurs connaulais ne m’ont laissé aucune chance pour cela , dont acte :c’est la vie de la démocratie.

Toutefois je ne peux m’empécher d’observer au vu de la presse et par mes contacts personnels qu’au moins trois candidats émergent ,tous issus du parti socialiste. Ce parti règne à présent en maître absolu sur la partie bagnolaise du département ce qui lui donne une obligation de réussite . Dans quelques semaines, après le partage du gateau des postes à pourvoir, les socialistes vont montrer  leur capacité à dépasser les clivages des courants mais surtout pour les affaires locales leur capacité à dépasser les intérêts divergents des intercommunalités rurales ou semi citadines.

Pour ce qui est des avantages de tel ou tel candidat, je me garderai d’intervenir, même si comme chacun s’en doute j’ai une connaissance précise des atouts et des inconvénients de chacun. Le choix des conseillers communautaires est souverain, ce que décide une élection seul un autre vote peut le défaire.

MICHEL FAURE

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Le Cabinda Libre (CGSNE) |
Energie Nouvelle pour Heill... |
Michel TAMAYA 2008 Le BLOG |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saint-Avold pour vous
| Sorbonne Démocrate
| Rachid NEKKAZ, Candidat du RSD